Comment le silence peut transformer votre vie ?

Home / Comment le silence peut transformer votre vie ?

comment-le-silence-peut-transformer-votre-vie

«  Le silence est la source d’une grande force. » Lao Tseu

Nous vous rapportons ici le témoignage d’un homme qui, pendant deux ans, a passé une semaine par mois en retraite silencieuse dans un monastère Zen. Il a pratiqué la méditation.  « Au cours de ces retraites, raconte-t-il, nous méditions assis en silence, mangions en silence, travaillions en silence et ne communiquions qu’à travers des signes de la main et des notes écrites. » « Au début, confesse-t-il, vivre ainsi était difficile, mais avec le temps, j’en suis venu à apprécier le silence. Au moment où je suis parti, j’avais appris que le silence est mon ami et mon professeur. » Voici, selon lui, les 20 choses que le silence lui a apprises :

1. La satisfaction

Je pensais que j’avais besoin de regarder la télévision tous les soirs. Mais au monastère, je sortais et j’ai découvert que je n’en n’avais pas besoin. Le silence m’a appris à être heureux avec moins. Choisissez une chose qui vous tire vers le bas et laissez-la partir.Votre vie vous en remerciera.

2. L’expression

Quand vous ne parlez que par notes écrites, vous ne dites que ce qui est important. Avant le monastère, je parlais beaucoup mais je ne disais pas grand-chose. Le silence m’a appris que quelques mots simples et bien placés ont plus de pouvoir que des heures de bavardage. Pensez à une chose simple que vous pouvez dire pour aider quelqu’un à se sentir mieux et dites-la.

3. La gratitude

Pouvoir parler rend la vie facile, mais, quand je ne pouvais pas parler, j’ai appris à quel point je comptais sur les autres. Le silence m’a appris à apprécier la valeur des relations avec les autres. La prochaine fois que vous voyez des amis ou des membres de votre famille, essayez de vraiment écouter. L’écoute profonde exprime la gratitude profonde.

4. L’attention

Plusieurs fois, au cours de ma première retraite, j’ai eu l’impression que mon téléphone vibrait. Puis, je me rappelais que je n’avais pas mon téléphone. Cela m’a montré combien il détournait mon attention. Le silence m’a appris combien il est important de ne pas se laisser distraire. La prochaine fois que vous trouvez avec quelqu’un à qui vous tenez, éteignez votre téléphone. Vous pourrez ainsi prêter attention plus facilement à cette personne.

5. Les pensées

Lors d’une retraite, je m’asseyais à proximité d’une construction en cours. J’ai été ahuri de constater à quel point mes pensées recouvraient le bruit facilement. J’ai réalisé que si mes pensées étaient si bruyantes, je ferais mieux de les rendre aussi sages que possible. Le silence m’a appris l’importance de façonner ma pensée. Prenez du temps chaque jour pour considérer vos pensées et laisser partir celles qui ne vous servent à rien.

6. La nature

Parce que je m’asseyais dans ma retraite en toute saison, je sais que le bruit du vent est différent en automne et en hiver. Le silence m’a appris à faire attention à la nature. Sortez faire une petite promenade dans le silence et vous découvrirez la sagesse et la paix que la nature a à offrir.

7. Le corps

Pendant la retraite, j’ai remarqué que quand je me perdais dans mes pensées, je perdais la conscience de mon corps. Et quand je me concentrais sur mon corps, mes pensées s’apaisaient. Le silence m’a appris à être dans mon corps. Fermez vos yeux et demandez-vous : Quelles sensations est-ce que je ressens dans ma main ?  Apprendre à sentir son corps calme votre esprit troublé.

8. La stimulation excessive

Chaque fois que j’allais en ville après une retraite, le monde paraissait bruyant et rapide. J’ai réalisé tout ce que nos sens ont à traiter la plupart du temps. Le silence m’a appris l’importance de réduire la stimulation. Profitez d’un moment de calme chaque jour. Moins vous en voyez et en entendez, plus vous parviendrez à fixer votre esprit.

9. Le son

Les gens qui venaient au monastère remarquaient à quel point il était calme. Mais, y vivant, j’en connaissais tous les sons, des grenouilles aux hiboux, en passant par le bruit des sandales sur le sol. Le silence m’a appris que le monde est une riche texture de sons. Asseyez-vous sur le seuil de votre maison et fermez les yeux. Vous serez stupéfait de ce que vous entendrez si vous écoutez assez longtemps.

10. L’humanité

Pendant la retraite, j’étais entouré de personnes imparfaites qui faisaient de leur mieux. Certaines étaient heureuses, d’autres tristes, mais toutes étaient merveilleusement humaines. Le silence m’a appris que les gens affichent une grande beauté. Trouvez un bon côté aux gens, avec un cœur ouvert. Ce que vous verrez pourrait être pour vous une source d’inspiration.

11. L’espace

Pendant longtemps, chaque fois que quelque chose de difficile se présentait, je trouvais un moyen de me distraire. Mais la retraite m’a appris qu’éviter une chose ne la fait jamais disparaître. Le silence m’a appris que l’espace aide à affronter les moments difficiles. La prochaine fois que vous devrez affronter une épreuve, marquez un temps d’arrêt et accueillez tout ce qui se présente.

12. L’amour

Je pensais que l’amour était ce grand truc. Mais, au cours de la retraite, j’ai découvert que je ressentais de l’amour pour tellement de choses. Le silence m’a appris que l’amour peut être simple. Pensez à quelqu’un à qui vous n’avez pas dit « Je t’aime » récemment, et dites-le lui.

13. Le courage

Je pensais que le courage consistait à affronter des dangers, mais, pendant la retraite, j’ai réalisé que le véritable courage est de se regarder en face. Le silence m’a appris que rester immobile me demandait du courage. Quand nous arrêtons de bouger, tout ce à quoi nous tentons d’échapper nous rattrape. La prochaine fois que vous ressentirez de la peur, arrêtez-vous et attendez qu’elle passe. Il y a un courage immense dans votre cœur.

14. La persévérance

Chaque retraite m’a appris que parler est facile, mais que rester calme est difficile. Le silence n’est pas tape-à-l’œil, mais le faire durer demande un immense pouvoir. La prochaine fois que quelqu’un doute de vous, au lieu de montrer votre désaccord, promettez-vous silencieusement de laisser tomber. L’action est beaucoup plus parlante.

15. La foi

Je demandais souvent un avis ou à être rassuré. Mais vivre dans le silence signifiait que je devais suivre mon instinct. Le silence m’a appris à avoir foi en moi-même. La prochaine fois que vous serez anxieux, asseyez-vous dans le silence et voyez si vous trouvez la foi profonde tapie dans votre cœur.

16. L’honnêteté

J’avais l’habitude de mentir afin de ne pas avoir à m’expliquer. Mais quand je n’ai pas pu parler, j’ai commencé à remarquer cette tendance et à quel point elle nuisait à mon intégrité. Le silence m’a appris l’importance de dire la vérité. Repérez les moments où vous dites de petits mensonges et tâchez de dire la vérité à la place. Ce n’est pas toujours facile, mais c’est la première étape pour faire confiance à vous-même et aux autres.

17. La gratitude

Pendant la retraite, je n’avais pas beaucoup de réconfort. Cela m’a aidé à voir tout ce que je prenais pour acquis et tout ce, pour quoi, j’aurais dû être reconnaissant. A la fin de la journée, asseyez-vous dans le silence et demandez-vous : Pour quoi suis-je reconnaissant ? Vous serez stupéfait de découvrir combien vous êtes béni.

18. La simplicité

J’adorais le drame et le conflit. Mais, au cours de la retraite, j’étais plus heureux quand tout était simple. Le silence m’a appris que la simplicité et la joie sont des amies proches. Choisissez un endroit dans votre maison que vous pourriez simplifier. Laissez-le simple pendant un mois et profitez de la facilité que cela apporte à votre vie.

19. La connexion

J’ai toujours pensé que je devais parler pour établir des connexions. Au cours de la retraite, j’ai réalisé que je peux me sentir connecté simplement en étant à proximité des gens qui me sont chers. Le silence m’a appris que les mots peuvent se mettre en travers de notre chemin. Faites quelque chose en silence avec quelqu’un que vous aimez. Au début, ce sera bizarre, mais finalement, vous verrez ce que cela signifie d’être en présence de quelqu’un.

20. La vérité

J’ai étudié la philosophie au collège et je pensais que je pouvais lire des choses sur la vérité. Mais la retraite m’a appris que la vérité se trouve dans le silence. Le silence m’a appris une vérité plus profonde que les mots ne l’ont jamais pu. Asseyez-vous dans le silence une fois par semaine et sentez la vérité dans votre cœur. C’est là que vous pouvez l’exprimez, en mots ou pas.
Voir plus: Comment le silence peut transformer votre vie ? | http://www.nouvellesante.fr/comment-le-silence-peut-transformer-votre-vie/

About Guardian

All the Lorem Ipsum generators on the Internet tend to repeat predefined an chunks as necessary, making this the first true generator on the Internet. All the Lorem Ipsum generators on the Internet tend to repeat predefined Lorem Ipsum as their default model text, and a search for web sites.


Partager
Partager